Indiquez nous vos lieux de vol hors clubs

point-gpsVous avez participé à notre enquête sur vos pratiques aéromodélistes il y a quelques semaines. Les premiers résultats sont en cours de publication.

Pour compléter celle-ci, vous pouvez nous indiquer les coordonnées GPS de vos lieux de vol hors club.

Nous proposons donc de collecter ces données qui pourront être transmises à la DGAC, si elle en faisait la demande.

L’Association Finesse Plus garantit totalement la confidentialité de vos données personnelles. Les coordonnées transmises seront donc totalement anonymes, et vos références personnelles (noms, mails adresse IP…) jamais citées.

Notre objectif, est bien sûr, de montrer que l’activité aéromodéliste est multiple sur l’ensemble du territoire, vous le saviez déjà, nous aussi.

Nous apporterons ces pièces au dossier.

2 solutions : 

Pour trouver les coordonnées précises sur internet :

1/ Tapez Google Maps ou Géoportail dans votre navigateur internet

2/ Passez éventuellement en mode satellite

3/ Localisez votre lieu de vol : soit par le code postal soit visuellement en vous déplaçant avec le zoom et le curseur

4/ Cliquez sur l’endroit de vos évolutions, il apparaît en bas de page, les coordonnées GPS sous la forme decimale exemple : 45.607853N, 2.760308E et le lieu.

5/ Copiez les coordonnées et la ville et code postal

Si c’est trop complexe ou trop long, indiquez simplement le code postal et la ville

Vous pouvez utiliser le formulaire de notre page Participez ou nous contacter directement à : association@finesseplus.fr

Déclarez nous tous les endroits où vous évoluez, que ce soit, des champs, des pentes, des plans d’eau, des falaises…voire votre jardin.

Merci de votre soutien,

Le Bureau Finesse Plus

Géoportail : Une avancée pour l’information des aéromodélistes ?

geoportailFinesse Plus souhaite depuis sa création une meilleure information des aéromodélistes sur l’utilisation de l’espace aérien. Un grand pas vient d’être franchi, en effet le site de l’IGN Géoportail, vient de mettre en ligne la carte des restrictions pour les drones de loisir. Comme vous l’avez désormais compris, cela concerne aussi l’aéromodélisme.

Les informations sont basées sur la législation en vigueur suite aux arrêtés du 17 décembre 2015. Attention, les zones et restrictions temporaires ne sont pas affichées. Pour cela, il faut consulter les Notam.

En quelques clics il est désormais possible de connaitre la hauteur de vol autorisée…ou pas ! En effet les hauteurs de vol possibles sont indiquées selon une échelle de couleurs. Et ce n’est pas forcément parce qu’une zone est en rouge que toute activité aéromodéliste est y est totalement interdite. Par exemple, de nombreux terrains sont situés sur ou à proximité des aérodromes. Un protocole d’accord permet de partager l’espace pour la sécurité de toutes les activités. Il convient d’abord de se renseigner localement.

L’avantage de Géoportail est la possibilité de sélectionner le fond de carte le plus pertinent. Outre les cartes classiques de l’IGN,  l’utilisateur tirera le meilleur parti en superposant à la carte des restrictions pour les drones de loisirs aéronautique la carte aéronautique OACI. Ainsi les zones interdites, les CTR, les parcs naturels, les couloirs à très basse altitude prendront toute leur signification. De plus, c’est la seule façon de visualiser l’emplacement des terrains d’aéromodélismes, enfin ceux qui sont déclarés à la DGAC et qui sont matérialisés sur la carte OACI.

2016-12-21-20_43_26-new-notification

Nous vous invitons à consultez cet outil. En cas de doute, n’hésitez pas à nous faire parvenir un message avec les coordonnées géographiques du lieu*.

DF

*(Menu de droite, Outils, Afficher les coordonnées).